Laura Jess

" Infocinemusic est un webzine de divertissement qui propose des articles sur la musique, le cinéma, le théâtre, les spectacles divers et des interviews exclusives avec différents artistes. "

Skygge nous parle de ses projets
Malory Tielsten nous parle de ses projets
Emk nous parle de ses projets
MOrisse devrait bientôt se produire en concert
Oupss nous parle de leurs projets
Twiggy nous parle de ses projets
Antony Bellicourt nous parle de ses projets
Kezako nous parle de ses projets
O2dsk sortira bientôt son album "Les yeux sur moi"
Zappeur Palace nous parlent de leurs projets
VINCENT NICLO : SON ALBUM OPéRA ROUGE EST DéJà DISQUE DE PLATINE
Publié le Lundi, 12 Novembre 2012 03:02:27
Tags : Améno, Opéra Rouge, chanteur, France, Interview, Vincent Niclo
Infocinemusic

Le disque « Opéra Rouge » de Vincent Niclo qui est sorti le 24 septembre dernier a été vendu à 100 000 exemplaires et est aujourd’hui disque de platine.

Laura Jess : Bonjour Vincent Niclo, cette rentrée marque la sortie de votre dernier album, « Opéra Rouge ». Pouvez-vous nous en dire plus ?

Vincent Niclo : « Opéra Rouge » est une surprise, il s’est placé en haut des charts en 3 semaines, il est aujourd’hui 3ème du top. C’est une première surprise, la 2ème est celle que le public lui a réservé. Et la bonne nouvelle c’est l’intérêt d’un large public. C’est la vocation de l’album.

Laura Jess : Vous envisagez une tournée dans le futur?

Vincent Niclo : Comme en mars 2012, en mars 2013 il y aura la tournée avec les Chœurs de l’Armée Rouge sur 4 chansons. Et une tournée en octobre 2013.

Laura Jess :Des dates et des lieux sont-ils déjà fixés ?

Vincent Niclo : Non, mais ça arrive.

Laura Jess :Quel est votre parcours et comment avez-vous débuté ?

Vincent Niclo : Mon père est chanteur, j’ai toujours été dans la musique, dès que j’étais petit. J’ai travaillé avec lui, j’ai fait du solfège, des concours de chant. Puis, j’ai rencontré Thierry Dran qui est professeur à l’Opéra de Paris. Il faut des techniques vocales pour le chant, pour les auditions. J’ai chanté à l’Opéra de Wallonie, après à Avignon. Puis, j’ai connu un coach, Richard Cross qui m’a proposé des rôles dans des comédies musicales, celui de Roméo dans « Roméo et Juliette ». Ensuite, j’ai eu le premier rôle, celui de Rhett Butler dans la comédie musicale, «Autant emporte le vent ».

Laura Jess : Vous êtes chanteur, avez-vous pris des cours de chant ?

Vincent Niclo : Oui avec le maestro Thierry Dran. J’ai pris des cours de chant à 24 ans, et il m’a donné la possibilité d’intégrer une Master Class.

Laura Jess : Aujourd’hui, vous chantez du chant lyrique. Avez-vous pris des cours de chant lyrique ?

Vincent Niclo : Oui, avec mon coach Thierry Dran.

Laura Jess :Et comment l’idée vous est-elle venue de vous tourner vers le chant lyrique?

Vincent Niclo : Je chantais de la variété avec mon père. Et Thierry Dran a voulu pousser mes possibilités vocales au maximum, il m’a dit que chanter de l’Opéra était possible, il m’a dit que j’en avais la capacité, donc j’y suis allé.

Laura Jess : Vos parents chantaient-ils ? Exerçaient-ils dans ce domaine ?

Vincent Niclo : Mon père était chanteur, musicien, il a accompagné des stars, il a chanté avec elles. Ma mère non, elle n’était pas dans ce métier. J’ai un frère qui ne fait pas ça, il est instituteur.

Laura Jess : Vous chantez aujourd’hui avec Les Chœurs de l’Armée Rouge, comment les avez-vous connus ?


Vincent Niclo : J’étais fasciné depuis l’enfance par les Chœurs quand je les voyais à la télé. Je voulais pouvoir rentrer dans une troupe, je voulais un Chœur et prendre le plus célèbre. Avec l’équipe, on a fait une maquette, les voix, puis on les a envoyés et les Chœurs ont appelé le lendemain, ensuite on a eu un rendez-vous la semaine suivante et après ils ont dit Oui. Tout a marché. Le projet depuis le début, jusqu’à l’accueil qui a été très bien reçu par le public.

Laura Jess :Dans votre album « Opéra Rouge » se mêlent des airs connus et des classiques de l’Opéra tels que « Nessum Dorma » de Puccini, « Adagio » de Albinoni ou encore « Caruso » de Lucio Dalla. Pourquoi et comment avoir choisi ces titres ?


Vincent Niclo : Y avait une liste de 10 places pour les chansons et les choses ont été évidentes. J’ai fait des essais sur certains titres. « Adagio » est mon titre favori, je le voulais dans l’album. « La Marseillaise » je l’avais chantée à Bercy avec la Garde Républicaine. J’ai voulu revisité les titres. « Perche » je l’ai écrit et composé seul et le titre a été retenu. « Caruso » est ma chanson porte bonheur, je la chante depuis longtemps. « Nessun Dorma » fait partie du Top 5 de mes chansons préférées. « Non Ho Mai » est une chanson écrite pour moi, elle est à l’origine de l’aventure.

Laura Jess : Vous avez repris le titre « Ameno », la reprise du légendaire succès d’Era, pourquoi?

Vincent Niclo : C’est un air populaire qui a marqué une génération, j’étais certain d’en faire un titre classique. Il y a un coté mystique, magique dans la chanson tube des années 1990. Je voulais en faire quelque chose d’énorme.

Laura Jess :Le 10 Novembre prochain, vous chanterez à Moscou avec Les Chœurs de l’Armée Rouge. Etes-vous déjà connu à Moscou ?

Vincent Niclo : L’album va sortir dans le monde entier, je suis fier qu’il aille au delà des frontières françaises. Pour commencer, en Russie, je suis invité, c’est la première fois qu’un étranger peut chanter à cette fête russe le 10 novembre. C’est la fête des Armées, c’est au Théâtre du Kremlin et ce sera suivi par 150 millions de téléspectateurs.

Laura Jess :Vous êtes chanteur, êtes-vous également auteur et compositeur ?

Vincent Niclo : Oui, je suis auteur-compositeur. J’ai déjà écrit plusieurs chansons. « Perche » est une chanson très importante, je voulais parler de la planète qui est le « sang de la terre ». C’est une ode à la planète qui saigne chaque jour.

Laura Jess : Vous étiez acteur, puis vous vous êtes tourné vers le chant et notamment le chant lyrique. Pourquoi avoir changé de voie?

Vincent Niclo : Je n’ai pas réfléchi, je fais tout par passion et envie. Dans le chant, j’ai toujours l’étiquette des comédies musicales mais je veux faire ce que j’ai envie. Faut savoir tout faire.

Laura Jess :Vous vous êtes fait connaitre du grand public dans « Autant emporte le vent », dans le rôle de Rhett Butler, comment avez-vous été sélectionné et obtenu le rôle masculin principal?

Vincent Niclo : Ils voulaient quelqu’un qui ne soit pas représentatif des comédies musicales. C’était très dur ça a duré 8 mois, y avait des castings, partout dans le monde et un jour ça été bon. C’était en 2003.

Laura Jess :Vous avez joué dans des comédies musicales, pensez-vous un jour recommencer?

Vincent Niclo : Oui bien sur, je fais les choses par envie, par passion, je ne fais pas ce qui sera le plus retentissant. Si un jour y a un rôle qui me plait, je n’hésiterais pas. Mon rêve serait de jouer « le Fantôme de l’Opéra ».

Laura Jess : Vous avez des activités multiples, vous voyagez, notamment en Russie avec Les Chœurs de l’Armée Rouge. Arrivez-vous à tout concilier et à également avoir une vie privée ?

Vincent Niclo : Oui, ça n’a jamais été un frein, ça pimente la vie, et ça évite le quotidien.

Laura Jess :Et enfin, quels sont vos projets futurs?

Vincent Niclo : Porter les couleurs de l’Opéra Rouge dans un maximum de pays possibles. Et j’espère le même accueil qu’en France. Je serai sur ce projet pendant quelques années.


Laura Jess.


Remerciements au restaurant Toro 74 rue Jean-Jacques Rousseau 75001 pour son accueil.

Vidéo de Vincent Niclo
Commentaires
Pseudo
Adresse Mail
Message :
Merci de recopier le code suivant :

Afficher un nouveau code


M'inscrire à la Newsletter d'INFOCINEMUSIC
Accueil
Concours
Galerie
Livre d'Or
Qui suis je
Cinéma
Musique
Spectacles
Théâtre
Télévision
Interviews
News
Laura Jess
Redactrice en chef

Contact@infocinemusic.com
Copyright 2013 Infocinemusic tous droits réserves. Reproduction interdite. Manager

Réalisation PackandWeb