Laura Jess

" Infocinemusic est un webzine de divertissement qui propose des articles sur la musique, le cinéma, le théâtre, les spectacles divers et des interviews exclusives avec différents artistes. "

Skygge nous parle de ses projets
Malory Tielsten nous parle de ses projets
Emk nous parle de ses projets
MOrisse devrait bientôt se produire en concert
Oupss nous parle de leurs projets
Twiggy nous parle de ses projets
Antony Bellicourt nous parle de ses projets
Kezako nous parle de ses projets
O2dsk sortira bientôt son album "Les yeux sur moi"
Zappeur Palace nous parlent de leurs projets
LéON NOUS PARLE DE SON PREMIER ALBUM
Publié le Dimanche, 18 Novembre 2012 23:15:50
Tags : Chocolate, chanteur, France, Interview, Léon, soul
Infocinemusic

Laura Jess : Bonjour, Léon, pouvez-vous vous présenter ?

Léon : Je suis arrivé en France en 1989, je venais du Zaïre qui est aujourd’hui la République démocratique du Congo. J’ai habité à Toulouse en arrivant en France. J’ai toujours été passionné par la musique. Au début, j’ai intégré un groupe de rap mais ensuite ça ne me suffisait pas alors je me suis mis au chant. De la musique New Jack, qui est équivaut au rhythm & blues. Le groupe Gotha s’est séparé après avoir effectué beaucoup de tournées.

Laura Jess : Léon c’est votre vrai prénom ?

Léon : Oui c’est mon vrai prénom.

Laura Jess : Après avoir sorti votre premier album « Chocolate», envisagez-vous une tournée?

Léon : Oui, je pars la semaine prochaine au Maroc. Je serai à Marrakech, à Casablanca, Essaouira. En France, je fais la promo de mon album et il y aura la sortie de mon second titre.

Laura Jess : Des dates sont-elles déjà fixées ?

Léon : Oui, quelques dates, je serai le 1er décembre à Paris et le 14 à Lyon.

Laura Jess : Comment avez-vous débuté, pouvez-vous nous en dire plus ?

Léon : J’aime chanter, j’ai toujours voulu être chanteur. J’allais à la chorale avec ma grand-mère, elle chantait du gospel.

Laura Jess : Vous avez chanté samedi soir au Batofar, comment cela s’est-il passé ? Le public était-il au rendez-vous ? Cela vous a-t-il donné envie de recommencer ?

Léon : Samedi au Batofar, le public était formidable. Ca a été un moment magique. Les gens connaissaient mes chansons par cœur, c’était des moments forts.

Laura Jess : Vous êtes nombreux lors des concerts sur scène ?

Léon : Sur scène on peut être 10 ou même moins pour un show case. Parmi les musiciens qui m’accompagnent IL y a un guitariste, un bassiste, un pianiste, un batteur, des cuivres et deux choristes. Tous sont des amis, on a grandi ensemble, on se connait tous. J’aime travailler en famille.

Laura Jess : C’est près de 20 ans après être arrivé en France que vous croisé un ami d’enfance grâce à qui vous allez sortir votre album ?

Léon : J’ai croisé un ami d’enfance au retour d’un voyage aux Etats-Unis, on avait la même envie de faire de la soul, d’ailleurs je voulais en faire depuis un petit moment. Mais il faut de bons musiciens pour faire de la soul. C’est lui qui m’a motivé à me mettre au boulot. On a travaillé ensemble sur les mélodies, il m’a remis le pied à l’étrier. On a travaillé ensemble sur l’album. Et Pompon qui est réalisateur et bassiste a permis lui, de mettre les choses en place.

Laura Jess : Votre album « Chocolate » est presque entièrement en anglais, pourquoi avoir choisi de chanter dans cette langue ?

Léon : Je chante en anglais car la soul musique est faite en anglais. Mes idoles sont Barry White, Marvin Gaye et quand je pense soul c’est en anglais. Mais dans mon album il y a aussi des titres en français ou encore en lingala qui est la langue parlée au Zaïre. Pendant que je faisais mon album, j’ai perdu ma grand-mère. Le morceau « I won't let you down » est comme une lettre écrite pour elle.

Laura Jess : Vos influences musicales vous viennent des années 70’s, de Barry White ou James Brown mais cela n’est pourtant pas votre génération, comment cela se fait-il ?

Léon : Papa écoutait de la soul religieusement le dimanche. Il prenait son café en peignoir et mettait la musique à fond. Tous les dimanches étaient colorés de cette musique. La soul représente tous les bons moments de la vie. Ce n’est pas de la musique par rapport à un âge, tout le monde écoute de la soul.

Laura Jess : Vous vous êtes lancés dans le chant, avez-vous pris des cours ?

Léon : Quand je suis arrivé en France, j’ai été 5 ans au Conservatoire, j’ai fait du solfège, j’ai appris à respirer et j’ai essayé d’apprendre le chant. J’ai fait du piano, j’ai un peu appris la guitare, et ça m’aide pour composer mais je préfère laisser faire les autres.

Laura Jess : Avez-vous fait des études ?

Léon : J’ai fait des études mais je n’ai jamais été très bon à l’école. J’ai fait un CAP de plomberie.

Laura Jess : Vos parents sont-ils également musiciens ou issus de ce milieu ? Si non, quel est leur métier ?

Léon : Mes parents ne sont pas dans le milieu de la musique mais ils sont plutôt dans la politique. Ma petite sœur chante très bien.

Laura Jess : Vos textes évoquent l’amour et la nostalgie, est-ce lié à des expériences vécues ?

Léon : Au moment où j’ai écrit l’album, je me suis séparé de mon amie et cet album, c’est une façon d’exorciser ce qui « fait mal ». Mon album parle de nostalgie et d’amour.

Laura Jess : Et enfin quels sont vos projets futurs?

Léon : Etre sur les routes, faire des concerts et des tournées.




Laura Jess.

Vidéo de Léon
Commentaires
Pseudo
Adresse Mail
Message :
Merci de recopier le code suivant :

Afficher un nouveau code


M'inscrire à la Newsletter d'INFOCINEMUSIC
Accueil
Concours
Galerie
Livre d'Or
Qui suis je
Cinéma
Musique
Spectacles
Théâtre
Télévision
Interviews
News
Laura Jess
Redactrice en chef

Contact@infocinemusic.com
Copyright 2013 Infocinemusic tous droits réserves. Reproduction interdite. Manager

Réalisation PackandWeb