Laura Jess

" Infocinemusic est un webzine de divertissement qui propose des articles sur la musique, le cinéma, le théâtre, les spectacles divers et des interviews exclusives avec différents artistes. "

O2dsk sortira bientôt son album "Les yeux sur moi"
Zappeur Palace nous parlent de leurs projets
Inda nous parle de ses projets
Michael Jacob fera plusieurs showcases
Estebann sortira son album fin février ou début mars
DR. H prépare un nouveau concert à Paris
Voodoo Story sortiront leur album "Peplum" cette année
"X" devrait bientôt se produire sur scène
Liv nous parle de ses projets
Isma nous parle de ses projets
THéOPHILE ARDY SE PRODUIRA à L'ANGORA LES 24 ET 25 JUIN PROCHAINS
Publié le Mercredi, 29 Apr 2015 07:25:47
Tags : Théophile Ardy, interview, 24 et 25 juin 2015, Angora, 27 avril 2015, "Mon petit coin de paradis", 2015, France
Infocinemusic

Laura Jess : Bonjour Théophile Ardy, pouvez-vous vous présenter ?

Théophile Ardy : Bonjour, je suis un chanteur d'origine lyonnaise. Je fais de la chanson en français, tout public, de proximité. J'aime aussi l'idée du "chanteur d'alerte". Chanter pour passer un bon moment tout en alertant sur ce qui ne va pas dans notre société et proposer des pistes.

Laura Jess : Comment avez-vous débuté, pouvez-vous nous en dire plus ?

Théophile Ardy : J'ai commencé en chantant dans les fêtes avec les copains à l'adolescence. Depuis j'essaye à chaque concert de retrouver cette ambiance de communion spontanée et ça, plus le temps passe, plus ça demande du travail.

Laura Jess : Vous avez choisi ce nom de scène? Est-ce votre vrai nom?

Théophile Ardy : C'est un nom de scène que j'ai imaginé comme étant la racine de mon vrai nom de famille. Il y a de multiples lectures dans ce nom : chevaleresque, variété française, poétique, spirituelle... ça me plait bien.

Laura Jess : Votre album "Mon petit coin de paradis" sortira le 27 avril, que pouvez- vous nous en dire?

Théophile Ardy : De ce qu'on m'en dit, c'est un album assez facile d'accès et plutôt addictif.

Laura Jess : D'autre part, vous serez en concert à l'Angora les 24 et 25 juin prochains, mais ferez-vous également une tournée?

Théophile Ardy : A l'Angora je serai en co-plateau avec Julien Loko. Ca va être chouette. Je me vois bien sûr jouer dans toute la France. On a déjà une vingtaine de dates calées et pas mal en discussion.

Laura Jess : Par ailleurs, depuis 2009 vous vous produisez chez l'habitant, pouvez- vous nous en dire plus?

Théophile Ardy : Je fais dix à quinze concerts par an chez l'habitant. Les hôtes invitent leurs proches (voisins, familles, amis... etc) à venir faire une découverte artistique ( pas d'animation pour anniversaire, mariage, crémaillère...). Nous venons avec du son et un peu de lumière si nécessaire et nous jouons notre répertoire de composition devant un public de 30 à 40 personnes tout à l'écoute. Par la suite tout le monde se retrouve et échange autour d'un buffet auquel chacun a contribué. Nous sommes rémunérés soit aux entrées, soit au chapeau, soit à la vente de disque, soit aux trois en même temps. La plupart du temps tous les gens repartent avec le disque et nous avec leur email / Facebook. Avec ces concerts à domicile, nous avons remplacé la quantité par la qualité. Quarante personnes à l'écoute qui repartent avec ton disque et l'envie de faire la même chose chez eux, ça remplace largement une première partie devant mille personnes qui s'en foutent et que tu as neuf chances sur dix de ne jamais revoir.

Laura Jess : Quel est votre univers musical?

Théophile Ardy : Je fais des chansons à textes et à voix qui marient l'intimité folk et l'énergie rock. Un mariage improbable entre Souchon, Noir Désir et toute la vague unplugged du grunge. Sur le fond je me considère comme un Troubadour 2.0 naviguant entre web social mondialisé et scènes locales intimistes, un individu/cellule du monde, très impliqué et concerné par les mutations de la société...

Laura Jess : Êtes-vous auteur-compositeur-interprète ?

Théophile Ardy : Sur cet album, je suis les trois. Christian Morfin qui a réalisé et arrangé l'album et Stéphane Defez qui a joué de la basse et des percussions sur l'album ont co-composé deux titres. Je chante aussi dans le spectacle "Terre de l'Aube" du québécois Martin Ferron et là je ne suis qu'interprète.

Laura Jess : Et sinon jouez-vous des instruments de musique?

Théophile Ardy : Oui je joue de la guitare et de la mandoline.

Laura Jess : Avez-vous fait des études précédemment ? Si oui, lesquelles ?

Théophile Ardy : Mon père était entrepreneur et rêvait que je reprenne l'entreprise familiale...Je me suis retrouvé à faire des études de mécanique à des années lumières de ma vocation intime. En orientant mes études vers le commerce, je me suis finalement retrouvé, dans mon premier job, à organiser des défilés de mode dans toute la France. Au moins c'était dans le spectacle...Depuis j'ai fait beaucoup de métiers différents en parallèle de la musique avec toujours pour objectif d'avoir suffisamment d'argent pour vivre et de temps pour créer et jouer.

Laura Jess : Vos parents sont-ils également musiciens ou issus de ce milieu ? Si non, quel est leur métier ?

Théophile Ardy : Ma mère avait un goût prononcé pour la littérature. Mon père était violoniste amateur. Au départ ils ne prenaient pas ma vocation très au sérieux (surtout mon père). Et puis après ils se sont rendus à l'évidence et m'ont beaucoup soutenu.

Laura Jess : Et, quels sont vos projets futurs?

Théophile Ardy : J'aimerais que mon petit coin de paradis accompagne autant de personnes possibles cet été. Nous comptons pour ça sur le soutien des radios locales et moins locales, sur les concerts qui s'annoncent nombreux (à voir sur le sitewww.theophile-ardy.com), sur la sortie du clip (Aux 4 vents) au début de l'été...

Laura Jess : Enfin, avez-vous un petit mot pour nos lecteurs ?

Théophile Ardy : Si mon petit coin de paradis vous parle, pourquoi ne pas m'inviter chez vous pour un concert à la maison (www.chantejardin.fr)... Un chante jardin d'eden quoi...

Laura Jess : Êtes-vous sur les réseaux sociaux?

Théophile Ardy : Oui je suis sur Facebook. Pour moi, les réseaux sociaux sont assez rarement sources de nouvelles rencontres. Je m'en sers éventuellement pour attiser la curiosité mais surtout comme outil pour entretenir les contacts avec les gens que j'ai rencontrés dans la vie réelle.



Laura Jess.

Vidéo de Théophile Ardy
Commentaires
Pseudo
Adresse Mail
Message :
Merci de recopier le code suivant :

Afficher un nouveau code


M'inscrire à la Newsletter d'INFOCINEMUSIC
Accueil
Concours
Galerie
Livre d'Or
Qui suis je
Cinéma
Musique
Spectacles
Théâtre
Télévision
Interviews
News
Laura Jess
Redactrice en chef

Contact@infocinemusic.com
Copyright 2013 Infocinemusic tous droits réserves. Reproduction interdite. Manager

Réalisation PackandWeb