Laura Jess

" Infocinemusic est un webzine de divertissement qui propose des articles sur la musique, le cinéma, le théâtre, les spectacles divers et des interviews exclusives avec différents artistes. "

O2dsk sortira bientôt son album "Les yeux sur moi"
Zappeur Palace nous parlent de leurs projets
Inda nous parle de ses projets
Michael Jacob fera plusieurs showcases
Estebann sortira son album fin février ou début mars
DR. H prépare un nouveau concert à Paris
Voodoo Story sortiront leur album "Peplum" cette année
"X" devrait bientôt se produire sur scène
Liv nous parle de ses projets
Isma nous parle de ses projets
LA TOURNéE DE TARA MCDONALD DéBUTERA FIN JUIN
Publié le Dimanche, 28 Juin 2015 05:12:18
Tags : Tara McDonald, interview, single, "Happy Hour", Tefa, compilation, "TPMZ", 2015, Royaume-Uni
Infocinemusic

Laura Jess : Bonjour Tara McDonald, pouvez-vous vous présenter ?

Tara McDonald : Je suis née dans la campagne londonienne, j'habite à Londres ou dans les hôtels quand je suis en tournée. Je suis une vraie british à la peau blanche, née d'une mère anglaise et d'un père irlandais. Mi-timide (voire maladivement timide) mi-"barrée" pour certains. Tara McDonald est mon vrai nom, les gens pensent que je suis la fille de Ronald... et donc que je suis milliardaire! (Rires). On m'arrête souvent dans la rue pour me demander sur le ton de la dérision un Cheese et une frite moyenne! Ca devient une joke! Ca me fait marrer... Le comble c'est que je suis végétarienne! J'aime la mode, je suis une addict de e-bay. Je suis auteure/interprète et quand je n'écris pas pour moi, j'écris pour beaucoup d'autres artistes internationaux. J'ai passé ma vie à être artiste featuring pour des Djs producteurs comme David Guetta, Axwell, Armand Van Helden, Afrojack et beaucoup d'autres. J'ai signé mon projet perso en mon nom propre il y a deux ans avec Mercury qui m'a fait confiance. J'ai été certifiée deux fois platine avec plus de vingt titres qui se sont hissés dans le top 10 des charts internationaux et honorée d’un Award aux Fashion Music Awards de Shanghai...

Laura Jess : Quel est votre parcours ?

Tara McDonald : Alors que je suis encore à l'école, je signe ma première collaboration en tant qu’auteur sur le titre "Stronger together" du Boys Band irlandais D-Side (produit par Cut Father and Joe) qui s'est hissé directement TOP#2 des charts en Irlande et est devenu le single de leur album qui sera No.1 des charts au Japon en 2001. Pour une première collaboration, je ne pouvais pas rêver mieux! Et tout s'est enchainé très vite. En 2005, je signe une collaboration avec Axwell (Swedish House Mafia) sur "Feel the vibe" qui a cartonné dans le monde entier et que j'ai co-écrit. Avec Armand Van Helden sur un single qui s'appelle "My my my" en 2006 que les gens me chantent encore parce que toujours diffusé en radio comme un "classic" après 9 ans! Ca a été le premier succès d'Armand. Avec le célèbre producteur new-yorkais Todd Terry sur le single "Get Down", avec les producteurs hollandais Afrojack et Nicky Romero, les belges Dimitri Vegas et Like Mike avec qui j'ai signé l'hymne officiel du festival TomorrowLand... J'ai eu cette chance de classer plus de vingt singles dans le top des charts internationaux. La musique, la vie. Plus vous avez de succès commerciaux, plus on vous demande. C'est la nature humaine. Et puis, il y a eu évidemment la période David Guetta... pour qui j'ai écrit sur son album "Pop life" et avec qui j'ai signé deux single "Delirious" et "You're not alone". Ce mec est un génie, humain, d'une gentillesse incroyable, bosseur dingue, un sens de la musique surréaliste et doué. Très doué. Le public ne s'est pas trompé en le hissant au rang de superstar planétaire!

Laura Jess : Et comment avez-vous débuté ?

Tara McDonald : J'ai fait mes études de chant à la célèbre BRIT School Academy de Londres aux côtés d'Adèle, Amy Winehouse, Jessie J... J'ai commencé à chanter à l’âge de 9 ans, dans la comédie musicale "Les misérables" au Palace Théâtre de Londres dans laquelle j'interprétais le rôle d'Eponine, puis dans la production "Joseph and the Amazing technicolor dreamcoat" au festival d’Edimbourg aux côtés de Jude Law. Depuis, je suis toujours amoureuse de lui! (Rires) Cette même année, j'ai été choisie pour représenter le Royaume-Uni aux Danny Kaye Awards et j'ai remporté le prix de chant international que Audrey Hepburn me remettra. Je suis toujours aussi fière d'avoir été une des plus jeune ambassadrice de l’UNICEF. La scène et les séances studio sont arrivées très vite et eu la chance immense de travailler très tôt avec des légendes de la pop et du rock comme Bryan Ferry (Roxy Music), Roger Taylor (Queen), Roger Walters (Pink Floyd), Andy Taylor (Duran Duran), Eric Clapton et Ringo Star (The Beatles). Et l'immense privilège que Bryan Ferry, avec qui je me suis produite sur scène, m'ait demandé de gérer les arrangements de ses backing vocals de son album ‘’Dylanesque’’. Voilà comment tout a débuté!

Laura Jess : Pouvez-vous nous parler de votre nouveau single "Happy Hour"?

Tara McDonald : Le titre sort aujourd'hui en même temps que la sortie de l'album "#TPMZ Touche pas à ma Zik!" Tefa, le producteur de l'album, m'a envoyée au travers de ma maison de disque Mercury une instrumentale au mois de novembre dernier qui a de suite attiré mon attention. Au bout de cinq secondes, au moment des sifflements, j'ai su que ce titre était pour moi. J'ai donc dit "oui" immédiatement. Le plus difficile restait à écrire le titre. J'ai sensibilisé mes équipes d'auteurs, nous sommes rentrés en studio à Londres, le soir même j'envoyais une démo qui a fait l'unanimité. J'ai écrit ce titre après une journée de merde! J'avais besoin de retrouver le sourire, laisser cette journée loin derrière moi. Il fallait que je sois happy à nouveau. Et ça a donné "Happy hour!". Le concept, loin d'être une apologie à l'alcool, est simple : levons nos verres, célébrons et faisons la fête tous ensemble. Un concept estival, et un remède contre la morosité! Un titre fun, simple, efficace, des sonorités country electro, une touche de Madison. Et puis, il y a la chorégraphie... Je vous laisserais la découvrir dans le clip qui sort dans quelques jours. De 7 à 77 ans, tout le monde va pouvoir la reproduire à la maison, en club, à la plage... Une vraie Macarena moderne! On s'est vraiment bien marrés.

Laura Jess : Vous êtes accompagnée sur ce titre par Tefa, pouvez-vous nous en parler?

Tara McDonald : Je savais que Tefa était un producteur légendaire en France. Le Dr Luke français, mais plus sur l'urbain et le hip hop. Quand j'en ai parlé à mes amis français, ils m'ont dit "Tu te rends compte? C'est le David Guetta de l'urbain!". On est rentrés en studio pour finir le titre et y apporter des modifications structurelles, j'ai découvert en Tefa "la force tranquille". Un mec d'un calme implacable, un producteur doué doublé d'un sens artistique imparable. Quand il parle, tout le monde se tait et écoute! (Rires) Tout le contraire de l'image qu'on peut avoir des producteurs tarés, égocentriques, imbus de leur personne, tout sauf un p'tit con! Récemment, il a déclaré - moi à ses côtés - lors d'une interview TV "Tu te rends compte? Tara McDonald qui accepte d'être sur la compilation TPMZ, c'est énorme et un privilège pour moi, elle nous a tous fait danser sur ses tubes". J'avais juste envie de lui répondre "Mais tu sais quoi? Qu'est ce que tu dis? T'as combien de disques d'or accrochés dans tes studios, toi!" (Rires) Voilà, c'est Tefa! Le gosse qui prend un plaisir à produire quotidiennement, qui s'émerveille de tout. Le feeling est tellement bien passé qu'on réfléchit déjà ensemble à d'autres collaborations.

Laura Jess : La compilation "TPMZ" sort aujourd'hui, pouvez-vous nous en parler?

Tara McDonald : Je ne connaissais pas l'émission "Touche pas à mon poste", ni TPMZ, ni Cyril Hanouna qui est une super star chez vous et qui est à l'origine du projet avec Tefa. Je ne vais pas rentrer dans les clichés, c'est un album multi-artistes avec comme artistes internationaux Cris Cab, Shaggy et moi-même. Et puis, sans cet album, je dois avouer que je n'aurais jamais sorti de moi-même un single comme "Happy hour"! Quelle fierté d'être la seule artiste British du projet! Cet album m'a permis de faire connaissance dans les studios avec beaucoup d'artistes français comme Sofiane, Youssoupha, Sheeraz... Ils m'ont tous accueillie avec beaucoup de chaleur. J'ai regardé l'émission "Touche pas à mon poste" et Cyril (Hanouna) m'a tellement fait marrer que si l'album est aussi dingue que lui, on est bien barrés!

Laura Jess : Celle-ci regroupe trente artistes, de qui s'agit il?

Tara McDonald : Je n'ai pas eu la chance de tous les rencontrer, la liste est longue, que des stars : Shaggy, Black M, Cris Cab, Youssoupha, Singuila... et évidemment Tefa qui est en feat. avec moi sur "Happy hour". Quel luxe! (Rires.)

Laura Jess : Ferez-vous bientôt une tournée ?

Tara McDonald : Oui, ça va commencer fin juin. Une tournée qui va m'emmener aux quatre coins du monde. J'ai cette chance de pouvoir jouer mes hits du passé, mais aussi ceux de mon projet personnel. J'adore cet exercice, celui de replonger le public dans le temps avec mes "classic tracks" en y apportant mes titres récents.

Laura Jess : Sinon, quel est votre univers musical?

Tara McDonald : Très difficile de répondre à ça. J'ai une collection de vinyls et CD tellement importante, j'aime tellement de musiques différentes... Je suis très "Pop" aux influences dance electro, mais j'adore l'urbain et le rock. J'écoute du Goldfrapp, du Prince, du Beyonce mais j'adore aussi me remettre un bon vieux Rolling Stones!

Laura Jess : Et quels sont les chanteurs qui vous inspirée et donné envie de chanter ?

Tara McDonald : Freddie Mercury sans hésiter! Il est mon mentor, ma référence et mon inspiration. C'est le genre d'artiste qui vous font vous sentir bien dans votre peau. Il y a tellement d'énergie, de paroles positives, une vibe indescriptible. Quand je vais mal, je me passe en boucle "We are the champion" et je vais mieux! En règle générale, j'aime les artistes emblématiques qui "fédèrent", "iconique" comme Madonna pour son talent de businesswoman, les artistes qui prennent des risques. Ceux qui sont "lisses" m'ennuient.

Laura Jess : Etes-vous auteur-compositeur-interprète ?

Tara McDonald : Auteur-interprète. Je ne suis pas compositeur au sens technique, mais plus en terme de direction artistique. Je n'apporte que des mélodies sur lesquelles les producteurs accrochent, ou pas.

Laura Jess : Et sinon jouez-vous des instruments de musique?

Tara McDonald : Du piano, mais très mal. Je revois la prof me taper sur les doigts à chaque fois que je faisais une fausse note! (Rires)

Laura Jess : Avez-vous fait des études précédemment ? Si oui, lesquelles ?

Tara McDonald : Parce que j'ai commencé à chanter à l'âge de 9 ans, mes études ont tourné autour de la musique. J'ai eu mon Bac et des diplômes de musiques qui n'ont pas d'équivalence en France.

Laura Jess : Vos parents sont-ils également musiciens ou issus de ce milieu ? Si non, quel est leur métier ?

Tara McDonald : Pas du tout ! Ma mère s'est toujours opposée à ce que je sois dans la musique, contrairement à mon père qui a toujours voulu me pousser dedans. Quand l'un disait "Je refuse que Tara passe cette audition", l'autre rétorquait "Si elle ne la passe pas, je divorce"! (Rires) C'était parfois "tendu" à la maison! (Rires). Mes parents sont à la retraite, ma mère était secrétaire de direction, mon père chauffeur pour une société de transports de fonds. Ils aiment la musique, mon père a tous les albums de Tino Rossi, Sacha Distel et... Charles Trenet! C'est un dingue de chansons françaises et il ne se passe pas un jour sans qu'il ne chante ou sifflote "La mer"...

Laura Jess : Et, quels sont vos projets futurs?

Tara McDonald : On va rentrer en promotion de l'album "TPMZ" dans les prochains jours. En parallèle, je dois finir une longue liste de singles que je dois écrire pour d'autres artistes internationaux, j'apporte les quelques dernières retouches à mon single perso que je dois livrer dans quelques jours qui s'appelle "Girls just wanna funk" (une reprise de Cyndi Lauper), tourner le clip, un autre titre pour un célèbre Dj producteur français avec qui je serais en feat. Et évidemment mon album à sortir j'espère en fin d'année.

Laura Jess : Enfin, avez-vous un petit mot pour nos lecteurs ?

Tara McDonald : J'espère que vous ne vous êtes pas ennuyés en me lisant! (Rires). La France a toujours été un pays de chance pour moi. Que dire de plus que l'accueil que le public français m'a réservé depuis tant d'années a été juste...magique! Autant de chaleur, de respect et d'amour. J'apprends le français, et je vous promets que vous n'aurez pas besoin de traduire notre prochaine interview!

Laura Jess : Êtes-vous sur les réseaux sociaux?

Tara McDonald : Oui, bien sur! D'ailleurs, ma page fans Facebook a été hackée il y a une semaine! Et je vis un enfer! Je suis une addict des réseaux sociaux. C'est important de rester en contact avec le monde, les fans et partager dans l'instant même quand on n'est pas forcément disponible. L'info va tellement vite aujourd'hui.



Laura Jess.
Vidéo de Tara McDonald
Commentaires
Pseudo
Adresse Mail
Message :
Merci de recopier le code suivant :

Afficher un nouveau code


M'inscrire à la Newsletter d'INFOCINEMUSIC
Accueil
Concours
Galerie
Livre d'Or
Qui suis je
Cinéma
Musique
Spectacles
Théâtre
Télévision
Interviews
News
Laura Jess
Redactrice en chef

Contact@infocinemusic.com
Copyright 2013 Infocinemusic tous droits réserves. Reproduction interdite. Manager

Réalisation PackandWeb